A la découverte du Mystère
chez René Magritte


ou

DES CLEFS POUR CES ENIGMES DU 20 ème SIECLE QUE SONT LES PEINTURES DE MAGRITTE



Introduction suivie d'interprétations

en français, in English and in Nederlands




" Magritte est un peintre et n'est pas un peintre",

a pu écrire Scutenaire.

Pourquoi ?

Parce qu'il déconstruit nos représentations les plus familières et les images que l'on s'en fait. Cette déconstruction a été et est l'objet de nombreuses analyses. Mais ce genre d'approche manque , à notre avis, l'intuition majeure du travail de Magritte.Son intuition n'est pas de déconstruire, mais de construire un autre rapport à la réalité.
Dans cet autre rapport, l'image introduit au respect des êtres et des choses. Ce rapport réside dans une juste distance où la source du plaisir est plus dans la contemplation que dans la possession ou la consommation . De ce point de vue, l'oeuvre de Magritte a une portée subversive , encore bien inouïe jusqu'à présent.

A notre avis, les toiles de Magritte sont interprétables.
Entendez que chacune d'entre elles a un sens qui lui est propre et qui peut être explicité.Tenir cette proposition n'exclut pas la possibilité d'une théorie générale sur la peinture de Magritte, comme celle de René Jongen, par exemple.

En fait, ce qui a toujours rendu périlleux l'interprétation de toiles de René Magritte, c'est une série d'éléments que nous citerons rapidement :

1. Tout d'abord, ce sont les peintures elles-mêmes qui offrent une résistance à l'analyse : elles sont déroutantes et conduisent soit à la fascination, soit à la théorisation sur le thème :"l'image n'est pas la réalité".

2. Ensuite, Magritte a élaboré tout un discours sur son oeuvre : ce sont les Ecrits . Le principal effet de ce discours est précisément de renforcer la mise à distance de toute tentative d'interprétation des toiles : elles seraient au-delà de toute interprétation.

3. Et puis, il y a l'abondance des commentaires sur les images de Magritte. Cette abondance finit par être un autre obstacle majeur à une interprétation des toiles de Magritte. Paradoxalement, cette abondance de littérature magrittienne est un effet des textes mêmes du peintre. L'importance des Ecrits a en quelque sorte rendu légitime toute une glose sur l'Oeuvre elle-même, consacrant d'une certaine manière le Mystère-Magritte.

4. Enfin, à supposer qu'une interprétation soit possible, comment la présenter après tous les interdits ou/et toutes les sophistications auxquels l'Oeuvre a donné lieu ? Une interprétation ne pourra apparaître acceptable que si elle a un certain degré de technicité.

Ce qui nous permet de reposer le problème de l'interprétation des peintures de Magritte, c'est entre autre  une série de 5 études rédigées en 1992 sur les Ecrits de Magritte réunis par André Blavier en 1979.

La première s'intitule : Magritte et la question du choc émotif .


Echo à propos de ces études,

L'avis d'André Blavier dans un texte de 1996 inititulé
"A propos de la réédition des Ecrits de René Magritte":

"Dans un travail intéressant, parfois innovant, encore inédit, Bernard Spée recourt lui à la notion du "Sublime".Du sublime successivement approché via Hegel, Kant et Burke. Après avoir supposé que Magritte, rejettant sèchement toute interprétation (la trouvant trop facile selon lui), se réserve en quelque sorte le soin d'"éclairer" lui-même en embrouillant parce qu'il voudrait en fait préserver le secret de son inspiration, de sa façon intime de sentir et de penser. Le Sublime (?) qui nous laisse sans voix, par la terreur ou l'enchantement pareillement écrasants"

in Revue Textyles n°13 1996 p.176 .
   Texte consultable sur le site: www.textyles.be


Autre Echo proche de ces études,

"On a rarement vu le parcours d'une vie incarner à ce point le mouvement habituellement secret qui consiste à plonger au coeur de l'odieux avant d'atteindre au sublime."

in J.Roisin p.166 in Magritte Alice Editions 1998



Sur ce site, depuis le 1er mars 2014

Interprétations


L'interprétation comme création discursive: Le modèle                



L'Idole

M1 English    Nederlands



Le viol